Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Préventorium marin de Batz sur Mer

Le début du XXe siècle est la période où les premiers préventoriums ou sanatoriums ainsi que les premières colonies de vacances apparaissent sur la Côte sauvage.

Le préventorium marin de Batz sur Mer voit le jour en 1925 sous l’impulsion de Marie-Louise Vaucourt-Singer.  Avec son époux Hippolyte Vaucourt, elle a marqué l'histoire de ce village paludier.

Hippolyte Vaucourt est d’origine alsacienne, Marie-Louise Singer est originaire de Reichshoffen et ils se marient en 1880. Dès 1895, ils visitent régulièrement le bourg de Batz. Ils ont un fils, Georges, qui décède à 17 ans d’une typhoïde. Ils s’installent ensuite définitivement à Batz-sur-Mer aux alentours de 1900. Hippolyte Vaucourt est élu maire de Batz sur Mer de 1902 à 1908 et créa un an plus tard, la Fête du sel et des paludiers, devenue après 1914-1918, le Pardon Saint-Guénolé. Il fait construire le prieuré Saint Georges en 1905 par l'architecte baulois Georges Lafont. Hippolyte Vaucourt décède en 1920, sa veuve lègue l'ensemble des propriétés et la fortune de son époux à la commune

En 1923, Marie-Louise Vaucourt-Singer, elle-même riche héritière, offre un terrain à Françoise Bonjean, dont elle est proche. En 1925, le Préventorium marin des Œuvres Adoptives de Poissy pour les petites filles tuberculeuses voit le jour, rue de Ker-d'Abas. C'est un vaste édifice implanté en milieu de parcelle. La façade principale est orientée au sud-ouest. Le gros-oeuvre et l' encadrement des baies sont en granite. Deux escaliers droits, perpendiculaires desservent une vaste terrasse en rez-de-chaussée surélevé. La partie basse de la façade est percée de quatre larges baies en plein cintre décorées par une frise de brique curviligne. Chacun des étages dispose de 6 fenêtres en plein cintre.
 
Aujourd'hui, il est transformé en logements sociaux.
 
En 1928, elle fait rénover les orgues de Saint-Guénolé et construire un foyer familiale(actuelle salle des fêtes), ainsi qu'un dispensaire, rue du Prieuré.
Marie-Louise Vaucourt-Singer décède en 1946.
 
Sources :
- Batz n'a pas oublié le couple Vaucourt-Singer : L'Association des compagnons du temps retrouvé s'est penchée sur la vie de Marie-Louise Singer et Hippolyte Vaucourt qui ont marqué l'histoire de la commune, article Ouest-France, 24 octobre 2017
- Expo en mémoire du couple Vaucourt-Singer, article Ouest-France, 8 novembre 2017
Créée en 2016, l'association des Compagnons de la mémoire du temps retrouvé œuvre pour la promotion de la mémoire des personnes, du patrimoine.
Le bureau : président, Jean-Marie L'Honen ; trésorière, Anita Dénécheau ; secrétaire, Solange Tourneux
© MLR - Collection particulière - Batz - Preventorium Marin - Galerie des Enfants

© MLR - Collection particulière - Batz - Preventorium Marin - Galerie des Enfants

© MLR - Collection particulière - Batz - Vue d'ensemble du Preventorium avec annexes

© MLR - Collection particulière - Batz - Vue d'ensemble du Preventorium avec annexes

© MLR - Collection particulière - Batz  Preventorium Marin des oeuvres adoptives

© MLR - Collection particulière - Batz Preventorium Marin des oeuvres adoptives

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article