Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pornichet - Chapelle Sainte Marguerite : Exposition de Paule Geffriaud, Philippe Legrand et Alban Jimenez du 3 au 9 aout 2020

Pornichet - La Chapelle Sainte-Marguerite accueille une exposition des œuvres de Paule Geffriaud, Philippe Legrand et Alban Jimenez du 3 au 9 aout 2020.

Une exposition des photographies de Paule Geffriaud et d'Alban Jimenez  et des sculptures de Philippe Legrand

Alban Jimenez, photographe parisien, utilise l'argentique et la chambre photographie.
La visite débute sur les photographies d’Alban Jimenez, axées principalement sur la mécanique et les voitures. Un sujet particulier qui s’explique par le premier métier exercé par l’artiste : "J’étais mécanicien avant de me consacrer à ma première passion, la photo, et de reprendre des études aux Beaux-Arts pour y parfaire mes connaissances, raconte-t-il. La mécanique est aujourd’hui un hobby pour moi, mais aussi un bon sujet de photos." Si l’artiste utilise le numérique pour la couleur, il a gardé l’"incomparable » argentique pour le noir et blanc. Spécialisé dans les reportages et la publicité, Alban Jimenez avoue bien vivre de sa passion, mais en ne comptant pas ses heures. "C’est beaucoup de boulot, c’est un métier qui demande d’être méticuleux, ponctuel et souriant. L’image est importante !"
 
Les sculptures de Philippe Legrand sont en marbre blanc ou noir, en pierre de Bourgogne, en albâtre, en grès. Ses sujets de prédilection  sont les femmes et les chats où se côtoient les angles et les courbes.
En continuant vers le fond de la chapelle, on découvre les sculptures de Philippe Legrand, familier de la matière depuis son plus jeune âge.  "Un ami de mes parents était sculpteur, raconte-t-il. Je crois que j’ai eu des outils dans les mains dès que j’ai su marcher.  Aussi à l’aise avec le bois, la pierre ou la terre, il sculpte au gré de son imagination, qu’il reconnaît  débordante". Un couple de danseurs côtoie des formes géométriques, quand un chat installé devant un piano s’accorde avec de multiples personnages. "Je concède que ma matière préférée est le marbre, mais hélas, ça coûte cher et c’est très long à travailler !", confie le sculpteur, qui propose de petits prix pour des sujets qui lui ont demandé des heures de travail
 
Photographe, Paule Geffriaud  repère les détails sur la coque d’un bateau, la rouille écaillée d’une grue,  des reflets, des empreintes rouillées.  Mais l’œil de l'artiste emmène le visiteur vers une autre dimension teintée d'illusions d'optique. Son terrain d’inspiration privilégié est le port de Saint-Nazaire, où elle découvre des couleurs étonnantes. Paule Geffriaud est également peintre et sculpteure.
En poursuivant le voyage, on admire les photos et peintures de Paule Geffriaud, Pornichétine habituée de la chapelle où elle expose régulièrement. Elle se dit  "preneuse d’images", et fait de son appareil photo un instrument de communication avec l’environnement naturel, industriel ou portuaire. "Mon travail consiste à mettre en valeur ces éléments qui m’ont captivée. J'essaie de leur donner une vie en les présentant comme des tableaux picturaux", explique l’artiste.

Selon les nouvelles règles, il est obligatoire de venir avec son masque, afin de découvrir ces œuvres en toute sérénité.

Exposition proposée par Les Amis de la Chapelle Sainte Marguerite, du 3 au 9 aout, de 10h30 à 13h et de 15h à 19h - Chapelle de Sainte-Marguerite. 37, avenue du Littoral, Pornichet - Entrée libre

____________________________________
Source Pornichet. Trois artistes à la chapelle Sainte-Marguerite, Ouest-France, 6 aout 2020

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article