Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Guérande - Le Haut et le Bas Mail

Les remparts actuels de Guérande sont élevés à partir du XIIIème siècle. Les dix tours (dont seules six subsistent), et les courtines datent du XVème siècle. L'enceinte est percée de quatre portes : la porte Vannetaise (au Nord), de Saint-Michel (à l'Est), de Saillé (au Sud) et de Bizienne (à l'Ouest).
 
Le mail ou boulevard, construit à la fin du XVe siècle / début XVIe siècle, situé entre la porte Saint-Michel et la porte de Saillé pour la partie encore conservée, constituait une première ligne de défense, en renfort des remparts.
De 1764 à 1774, sous l'impulsion du duc d'Aiguillon, gouverneur de Bretagne, les abords de la ville intra-muros sont transformés ainsi que la place du marché-au-bois, le pavage des chemins d'accès de la ville...
Il met également en place un projet d’embellissement qui prévoit la surélévation du cavalier pour réaliser l’actuel Haut-mail. Surplombant l’enceinte médiévale, il est accessible par un escalier à chaque extrémité et planté d’ormeaux et offre une vue panoramique sur les marais salants et la rade du Croisic.
En 1777, les douves longeant les remparts entre la porte Saint-Michel et la porte de Saillé sont comblées pour y aménager une promenade basse, cet espace est appelé le Bas-mail.
Tout au long du siècle, des marchés et foires aux bestiaux sont organisés sur la place du Marhallé et sur le Bas mail, avec comme point d'orgue la foire aux bœufs et aux porcs qui attire des acheteurs et vendeurs de toute la région.
 
Au milieu du XXe siècle, le Bas-mail devient une route longeant les anciens fossés.
 
Le Haut-mail, cet ancien talus défensif, devenu une promenade au XVIIe siècle, voit ses murs de soutènement et ses escaliers restaurés en 1991,  la matérialisation d’une allée piétonne, l’installation de bancs et la plantation de 25 marronniers blancs remplaçant les ormes plantés à la Révolution et atteints par une maladie.

 

© MLR - Collection particulière - Guérande - Porte de Saillé (Escalier du Bas-Mail)
© MLR - Guérande - Porte de Saillé (Escalier du Bas-Mail)
© MLR - Collection particulière - Guérande (Loire-Inf.) - Le Bas Mail vers le Marché au Bois
© MLR - Guérande (Loire-Inf.) - Le Bas Mail vers le Marché au Bois
 
Le Mail vu par Emile Zola, Les coquillages de Monsieur Chabre
En 1764, les douves du côté sud de la cité fortifiée sont comblées et le duc d'Aiguillon fait aménager sur cette plateforme une promenade surélevée décrite par Emile Zola : "vaste promenade d'où l'horizon s'étendait à des lieues, au-delà des toitures du faubourg. C'était d'abord une bande de nature puissante, de pins tordus par les vents de mer, puis s'étendait le désert des marais salants, l'immense plaine nue, avec les miroirs de bassins carrés et les blancheurs des petits tas de sel, qui s'allumait sur la nappe grise des sables. Et, plus loin, l'Océan mettait sa profondeur bleue. Trois voiles, dans ce bleu, semblaient trois hirondelles blanches."
 
Guérande - La Foire aux cochons au pied du Mail

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article