Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Pouliguen - Sanseverino & Tangomotan - Samedi 28 septembre

Le concert a lieu ce samedi 28 septembre à 21 h, à la salle André Ravache dans le cadre du festival "A Nau Voix"au Pouliguen.

Le chanteur Sanseverino, connu pour ses chansons à texte décalées et poétiques sur des airs swings et de jazz manouche explore l’univers tango dans son nouvel album avec le quatuor musical Tangomotàn

Sur scène, il sera accompagné d’une formation inédite: un pianiste, un violoniste, une bandéoniste et une contrebassiste.

En première partie : François Puyalto, chanteur-compositeur.

La place est à 12 € (gratuit pour les moins de 12 ans). Les billets sont à retirer au Bureau d’information touristique du Pouliguen (accueil du lundi au samedi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h). Contact : 02 40 42 31 05

Extraits de  Le Pouliguen. Le chanteur Sanseverino parle aussi et cash !, Ouest-France, 26 septembre 219

"Pourquoi cette fois le tango ? Ça vous préoccupe depuis longtemps ?

J’aime le tango depuis longtemps, mais je n’envisageais pas d’en faire un album. Néanmoins, en rencontrant les membres du groupe Tango Motan qui existe depuis plus de cinq ans, on a beaucoup discuté et on s’est dit : faisons un album ensemble et une tournée plutôt qu’une simple collaboration.

Comment avez-vous corréalisé l’album ?

J’ai écrit les paroles dans mon coin et le quartet a fait les musiques. On a aussi co-composé des chansons ensemble. Pour préparer l’album, on faisait une chanson chacun dans son coin, on répétait quand on en avait deux ou trois, puis on repartait ensuite écrire chacun de son côté les paroles et les musiques… On a mis six mois à faire l’album qui a été enregistré au studio Pigalle, à Pigalle.

Vous êtes Parisien mais vous chantez souvent dans l’Ouest…

On passe souvent en concert dans l’Ouest, en Bretagne, en Loire-Atlantique… Je vais finir par y habiter !"

Le Pouliguen - Sanseverino & Tangomotan -  Samedi 28 septembre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article