Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Pouliguen, port de l’or blanc

Le nom du Pouliguen, à l'origine Poull-guenn, signifie Port blanc, qui démontre l’importance du sel dans le développement dans ce village qui dès la fin du XV siècle s'ouvre sur le commerce du sel avec la construction de quais, au milieu du XVI siècle, ce sont près de 200 maisons qui jalonnent ces quais, le village du Pouliguen dépend alors juridiquement du bourg de Batz...

 

Comprendre cette histoire du sel au Pouliguen avec les Greniers de la mémoire qui nous propose le 3ème Carnets du Pouliguen  Le Pouliguen, port de l'or blanc...  Présidée par Joël Benkemoun, l'association Les Greniers de la mémoire regroupe aujourd'hui 53 membres actifs. Elle a pour horizon la recherche et l'étude du patrimoine de la commune : historique, géographique, social, architectural et économique.

Depuis 1994, les Greniers de la mémoire poursuivent leur mise en valeur du patrimoine de la ville à travers des expositions, des visites commentées par des guides bénévoles, des ouvrages et des écrits avec notamment Les Carnets du Pouliguen.

Le premier "Carnets du Pouliguen" a vu le jour ce 15 juin 2017 est De 1854 à 1960, naissance et développement d’une commune puis Ces maires qui ont fait Le Pouliguen, présenté le 29 mars 2018 et enfin Le Pouliguen, port de l'or blanc avec le concours de Gildas Buron et de Michel Evain.

Deux autres publications : Le Pouliguen, le charme des villas balnéaires et Le Pouliguen, l'incontournable promenade, première publication des Greniers de la mémoire, c'était en juin 2015.
 
 
Où trouver les "Carnets du Pouliguen"
Le Pouliguen : Librairie Lajarrige ,rue du Croisic - La Civette, rue du Croisic - Intermarché, rue de Cornen - Office du Tourisme Intercommunal, 8 Quai du Commandant l’Herminier
Guérande  : Librrairie "L’Esprit Large", 12 rue Vannetaise - Espace culturel Leclerc,  zac de Villejames
 Auprès de l'Association "Les Greniers de la mémoire"
 
________________
Vu dans la presse
"Les bénévoles de l’association pouliguennaise Les Greniers de la mémoire ont entrepris de rédiger l’histoire de leur commune, voilà de nombreuses années. L’objectif de départ était la rédaction d’un livre en deux tomes, mais l’abondance des documents et les thèmes qui se dégageaient au fur et à mesure des recherches les ont poussés à continuer la série.
Mercredi, Joël Benkemoun a présenté la dernière revue éditée par leurs soins, Le Pouliguen, port de l’or blanc. Le livre commence par un aperçu de l’économie traditionnelle du Pouliguen avant 1854. "Les premiers maires ont créé les conditions du développement économique de notre ville en ouvrant toutes les voies de communication, déclare le président des Greniers de la mémoire. Deux paludiers ont participé à ce dernier opus : Samuel Guillaume, qui a repris la saline du Clos-Cario, et Gérard Péréon, de Quéniquen, qui témoigne de la vie quotidienne des paludiers au début du XXe siècle."...

Les membres de l’association culturelle des Greniers de la mémoire ont présenté leur troisième tome de l’histoire du Pouliguen. | Ouest-FrancePublié le 11/06/2019

Le Pouliguen, port de l’or blanc
Le Pouliguen, port de l’or blanc
Le Pouliguen, port de l’or blanc
Le Pouliguen, port de l’or blanc

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article