Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Herbignac - La forteresse de Ranrouet

Herbignac - Inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1925, c'est en 1970  que l’association "Les Amis du château de Ranrouët" entame des travaux de restauration et de mise en valeur du site.
Propriété du Conseil Général depuis 1989, le château de Ranrouët était, depuis cette date, géré par la commune d’Herbignac. Reconnu d’intérêt communautaire, le Conseil Communautaire de Cap Atlantique a accepté d’assurer la valorisation et la gestion du site, et ce à partir de 2008. Les Amis du château de Ranrouët œuvrent toujours au château. 
Patrimoine incontournable de la presqu’île de Guérande, le château de Ranrouët est ouvert au public d'avril à fin octobre et propose de nombreuses animations avec des temps forts en été :  expositions, visites animées et spectacles jeune public et famille, le marché de Potiers, le campement médiéval, les soirées Astronomie, des concerts, du théâtre, des visites guidées historiques ou décalées…
La compagnie Mise(s) en scène/Colin-Muset, présente à Herbignac depuis 1997, propose des ateliers théâtre, des spectacles, des lectures théâtralisées, des stages de vidéo... au château de Ranrouët. Site de la Compagnie Colin Muset
 
Situé à une place stratégique, en bordure de Brière, le Château de Ranrouët commandait l’entrée de la presqu’île de Guérande pour qui venait du Nord de la Bretagne. Il a été édifié au 13ème siècle et constamment remanié jusqu’au 17ème siècle.
Au nord du marais de Brière, dans la commune d’Herbignac, se dressent les ruines de la majestueuse forteresse de Ranrouët.
 
Construite au XIIIe siècle, maintes fois remaniée, la forteresse de Ranrouët offre aujourd’hui un panorama de l’évolution de l’architecture défensive, du Moyen-Âge à l’époque moderne. Au milieu du XIVsiècle, du fait de l’essor de l’artillerie et de la menace de la reprise de la guerre entre la France et l’Angleterre, son propriétaire, Guy de Rochefort, renforce le système défensif de Ranrouët : il fait creuser les douves et érige un boulevard circulaire de défense. Il transforme la plupart des archères en canonnières et renforce la barbacane*. Le château passe aux mains de la famille de Rieux au début du XVe siècle. Au moment des Guerres de religion opposant les catholiques aux protestants à la fin du XVIe siècle, on érige tout autour du château 12 pointes fortifiées, les bastions. Le haut des murs et des tours sont démantelés sur ordre de Louis XIII au XVIIe siècle. Jean IX de Rieux, frère de Jean VIII, reconstruit le château, dont les travaux s'achèvent vers 1639.
En 1793, une armée républicaine envoyée dans la presqu'île guérandaise pour éliminer les opposants à la Révolution française incendie et détruit le château. Il est dés lors  laissé à l'abandon.

Tout savoir sur le château de Ranrouet, site de Cap Atlantique

Consulter le site de l'association "Les Amis du château de Ranrouët

*Le terme barbacane désignait alors un petit ouvrage de fortification avancé.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article